Les blessures de harnachement.

Les blessures de harnachement. Ce week-end, Shogun, notre cheval hongre retraité de 24 ans a enfilé sa couverture pour passer l'hiver. 
Ce n'est finalement pas spécialement le froid que nous craignons car Shogun n'est pas tondu et peut faire suffisamment de poil pour se tenir chaud tout l'hiver.
Cependant, dans la région Nantaise, la pluie peut tomber parfois durant plusieurs jours. Nous avons donc choisi une couverture résistante et imperméable. 


Porter une couverture plusieurs semaines, voire plusieurs mois peut entraîner quelques désagréments. 
En effet, le frottement des couvertures au niveau du poitrail ou au niveau du garrot peut sensibiliser xes zones. Il peut apparaître une abrasion légère, une gonfle ou encore une plaie.

Comment prévenir les blessures de harnachement?

  1. Un matériel adapté: Tout comme la selle, la sangle, le bridon ou encore le tapis, il est très important de bien choisir son matériel et en prendre soin. Un nettoyage régulier des cuirs et des textiles limiteront les risques des blessures liées aux harnachements. Il faut aussi penser à adapter son matériel à la morphologie de son cheval.Si les blessures de harnachement persiste, il faudra songer à changer votre matériel qui sera mieux adapté à votre cheval.
  2. Protéger la peau de votre cheval: Il existe aujourd'hui des crèmes grasses pour protéger la peau du cheval. EKIENSE® a développé le Baume Protecteur. Ce Baume permet de déposer un film protecteur non-gras et incolore sur la peau de votre cheval. Il peut être utilisé avant la monte afin d'éviter les frottements et après la monte pour hydrater les tissus de la peau. 
Comment soigner les blessures de harnachement? 

Il existe deux sortes de blessures causées par le frottement d'un matériel sur la peau du cheval:
  1. Les gonfles: Elles peuvent être associées à l'ampoule chez les humains. Une sangle trop serrée ou mal positionnée par exemple va irriter la peau du cheval. Les poils tombent, la peau devient rosée et une grosseur molle se forme. On retrouve les gonfles principalement au passage de sangle et au niveau du garrot. Pour soigner une gonfle, il ne faut surtout pas essayer de la percer mais plutôt l'aider à se résorber en utilisant du froid (douche, éponge, glace dans un torchon). Vous pouvez aussi utiliser des astringents tel que l'argile ou encore une pommade anti-inflammatoire. 
  2. Les plaies: Elles correspondent plutôt à des coupures et ne touchent pas les tissus profonds. Elles sont souvent situées sur le dos, le garrot, au passage de sangle, croupière et aux commissures des lèvres. Pour soigner une plaie de harnachement, il faut tout d'abord la nettoyer puis la désinfecter à l'aide d'un antiseptique. Vous pouvez par la suite appliquer une pommade cicatrisante
Il est recommandé de laisser le cheval au repos quelques jours afin de laisser le temps à la plaie de cicatriser ou à la gonfle de se résorber. 




Rédigé le  28 nov. 2016 10:54 dans AstucesSoin de la peau  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site